Commodore 116, ou la genèse d'une erreur commerciale sensée concurencer une horreur (Sinclair Spectrum) qui était une réussite commerciale.
Clavier immonde (gomme caoutchouc), mémoire de base 16Ko ridicule pour l'année de sorie de la machine (1984),
connecteur incompatible avec le reste de la gamme (Vic20 & C64) sauf pour le port série disquette/imprimante.
Bref le résumé d'une catastrophe montrant bien les égarements de la direction de Commodore a cete époque (Jack Tramiel qui avait lancé
l'idée de la machine était déja partit pour diriger Atari). Le seul attrait de la machne est un Basic relativement bien conçu.
Attention, machine peut fiable a cause de la surchauffe possible de son processeur vidéo (8360R2 dans cette machine) évitez de la laisser allumée des heures d'affilées.
A noter aussi dans cette machine le montage extraordinairement logique d'un fusible de 20mm dans un support de fusible .... de 32mm (d'origine, vu que le sticker de garantie était toujours présent sur une vis du boitier).

Matèriels :
Processeur : MOS 8501 a 1,7Mhz (évolution du 6510 qui lui mème est un 6502 ammélioré)
Mémoire vive : 16Ko
Mémoire morte : 32Ko (16Ko pour le kernel + 16 Ko pour le Basic V3.5)
Entrées - Sorties
Ports joystick (Din)
Port imprimante/disque série compatible C64-Vic20
Sortie Vidéo pour moniteur
Sortie modulateur RF
Connecteur d'extention sur le bus du processeur
Alimentation 9V 1A

Acquisition : 2011

Etat : Correct

  • c116_boot_0
  • c116_face_0
  • c116_fuse_0
  • c116_open_0

Simple Image Gallery Extended

Retour a la liste des machines