L'évolution du CPC464, la greffe du lecteur de disquettes 3" lui ouvre des possibilités sur le marché professionnel.

Un excellent clavier et toujours la fiabilité exemplaire.

Il ne fut distribué que très peu de temps, en effet le CPC6128 arrivait très vite pour le remplacer. A la grande fureur des distributeurs a qui Alan Sugar déclara "tant pis pour les acheteurs du 664, tant mieux pour les acheteurs du 6128 ... du Sugar tout craché ... ".

C'est une machine relativement rare.